Page:Sévigné - Lettres, éd. Monmerqué, 1862, tome 11.djvu/244

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

t58

ri

1733 n

û

t<

rien dire je le veux bien pour beaucoup de choses, mais non pas pour ce qui vous regarde vous, oui vous, Monsieur, que j’honore, que j’estime, et que j’aime tendrement, puisqu’il faut le dire. • Tout Belombre vous salue très-humblement, et même Pouponne. Eh6! mon Dieu 1 pourquoi ne, vous dis-je pas que je reçus hier ma serrure, ma clef7? Grand merci, Monsieur: elle ne peut être d’aucun usage; mais cela ne fait rien; peut-être trouvera-t-elle sa place quand on y pensera le moins. 87. DE MADAME DE SIMIAHE A d’hÉRICOURT. 22 juillet.

Mon fils Ligondès l, tout éloquent qu’il est, ne peut pas atteindre à tout ce qu’il faudroit dire pour vous exprimer nos regrets, Monsieur. Enfin Belombre est laid jugez de tout le reste; j’y arrivai hier au soir, munie d’une de vos lettres que je reçus à Aix. Je n’y répondrai, s’il vous plaît, que dans le derrière de mon fils. Une dame de château a mille occupations il faut distribuer mon.lard, ma chandelle, mon huile, prendre bien garde à tout; 6. Ce qui suit manque dans l’édition de 1773.

7, Voyez ci-dessus, p. 149 et i5o.

LETTRE 87 (revue sur l’autographe), i. Il semble bien que dans l’original ce nom est écrit ici Ligondois; plus bas au second alinéa il y a Ligondès. Voyez ci-dessus, p. 114, note 4-

2. Tel est le texte de l’autographe c’est une manière assez étrange de dire sur le second feuillet, le feuillet de derrière du papier sur lequel mon fils vous écrit. Peut-être y a-t-il quelques mots sautés oc dans le derrière [de la lettre] de mon fils. » L’original est sur un simple feuillet qui paraît avoir été détaché de celui où se trouvait la lettre de Ligondez à d’Héricourti Dans l’édition de 1773 Qn a remplacé les mots le derrière par* la première; dans celle de 1818, par lalettre.