Page:Sévigné - Lettres, éd. Monmerqué, 1862, tome 11.djvu/533

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE. 447

réponses; on y trouve même, comme dans l’édition en huit vo-

lumes, plusieurs anecdotes sur l’histoire de Louis XIV, et on

y reconnoit que c’est le même style.

« Plusieurs personnes ayant souhaité de trouver ce dernier

ouvrage incorporé dans le premier, c’est pour satisfaire à leurs

justes et louables desirs qu’on donne aujourd’hui une nouvelle

édition de ces lettres si estimées, et que l’on regarde à présent

comme immortelles, dans laquelle ces nouvelleslettres sont ran-

gées par ordre chronologique, et sans cependant multiplier le

nombre de volumes en sorte que cette édition est beaucoup

supérieure aux précédentes,non-seulement par cette augmenta-

tion considérable et très-intéressante, mais encore par sa beauté

et par son exactitude. »

2 r Lettres de Mme la marquise de Sévigné à Mme la comtesse de Grignan, sa fille. Amsterdam, par la Compagnie, 1 766, 8 vol. Ï11-12, avec portrait.

aa. Lettres de Mme la marquise de Sévigné à Mme la comtesse de Grignan, sa fille. Rouen, P. Machuel, 1780, 9 vol. in-12.

a3. Lettres de Mme la marquise de Sévigné à Mme la comtesse de Grignan, sa fille. Dresden, Walther, 178a, to vol. in-13.

Contrefaçon allemande, mentionnée par Heinsius, du n° ïo.

24. Lettres de Mme de S* à M. de Pomponne. Amsterdam, 1756, 1 vol. in-12, 73 pages.

Cette édition, publiée à Paris sous la rubrique d’Amsterdam,

est la première édition des lettres qui racontent le procès de

Foucquet elles y sont aunombre de onze. Les originaux étaient

probablement en la possession de l’abbé de Pompone, le dernier

des Arnauld, mort en 1756 on les aura publiés aussitôt après

sa mort. Voyez ce qui est dit ci-dessus (p. 43a et 433) des

copies deces lettres (nos 3 et 4), et ci-après (p. 492) l’Avertisse-

ment placé en tête de cette impression de 17S6.

25. Lettres nouvelles ou nouvellement recouvrées de la marquise de Sévigné et de la marquise de Simiane, sa petitefille. Pour servir de suite aux différentes éditions des lettres de la marquise de Sévigné. Paris, Lacombe, 1778, 1 vol. in-ia, 3g3 pages.

Ce recueil contient deux parties inédites et une réimpres-