Page:Sévigné - Lettres, éd. Monmerqué, 1862, tome 11.djvu/551

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE. 465

Mme DE Sévioké. XI 3o

Beautés des lettres de Mme de Sévigné, ou choix de ses lettres les plus remarquables. Recueillies et publiées pour l’instruction de la jeunesse, par M. l’abbé P. L. Limoges et Paris, Ardant frères, 1860, in-12.

Faisant partie de la Bibliothèque clarétienne de l’adolescence

et’ du jeune âge.

Lettres choisies de Mme de Sévigné, précédées d’une notice par Grouvelle, d’observations littéraires par Suard, accompagnées de notes explicatives sur les faits et sur les personnages du temps, ornées d’une galerie de portraits historiques dessinés par Staal. Paris, Garnier, 1863, gr. in-8".

Lettres choisies de Mme de Sévigné. Paris, J. Vermot, i863, in-8°, avec portrait.

Ce choix est précédé d’une notice parMlle Emilie Carpentier. Lettres choisies de Mme de Sévigné, accompagnées de notes explicatives sur les faits et les personnages du temps: précédées d’observations littéraires par M. Sainte-Beuve, et du portrait de Mme de Sévigné par Mme de la Fayette, sous le nom d’un inconnu. Paris, Garnier frères, i865, in- 18.

). ÉLOGES, ET OUVRAGES DIVERS SE RAPPORTANT A MADAME DE SÉVIGNÉ.

Ces ouvrages, à partir du troisième article, sont rangés, comme tout ce qui précède dans la Notice, par ordre chronologique. lémoires touchant la vie et les écrits de Marie de RabutinChantal, dame de Bourbilly, marquise de Sévigné, durant le ministère du cardinal Mazarin et la jeunesse de Louis XIV; suivis de notes et d’éclaircissements, parM. le baron Walckenaer. Paris, F. Didot, 1842-1862, 5 vol. in-18.

listoiredeMme de Sévigné, de sa famille et de ses amis, suivie d’une notice historique sur la maison de Grignan. Par J.-Ad. Aubenas. Paris, P. Dufart, éditeur, et chez A. Allouard Saint-Pétersbourg, chezJ. Hauer et O"f i84a, in-8°. Éloge de Marie Rabutiu^-Chantal, marquise de Sévigné, par Sabatier. Avignon, 1777, in-8°.

Éloge de Mme la marquise de Sévigné, qui a remporté Je prix