Page:Saint-Simon - Mémoires, Chéruel, Hachette, 1856, octavo, tome 6.djvu/209

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


gardes postés et toutes les dames placées, arrive le major vers la fin de la prière, qui, paraissant à la tribune vide du roi, lève son bâton et crie tout haut : « Gardes du roi, retirez-vous, rentrez dans vos salles ; le roi ne viendra pas. » Aussitôt les gardes obéissent, murmures tout bas entre les femmes, les petites bougies s’éteignent, et les voilà toutes parties excepté la duchesse de Guiche, Mme de Dangeau et une ou deux autres qui demeurèrent. Brissac avoit posté des brigadiers aux débouchés de la chapelle pour arrêter les gardes, qui leur firent reprendre leurs postes, sitôt que les dames furent assez loin pour ne pouvoir pas s’en douter. Là-dessus arrive le roi qui, bien étonné de ne point voir de dames remplir les tribunes, demanda par quelle aventuré il n’y avoit personne. Au sortir du salut, Brissac lui conta ce qu’il avoit fait, non sans s’espacer sur la piété des dames de la cour. Le roi en rit beaucoup, et tout ce qui l’accompagnoit. L’histoire s’en répandit incontinent après ; toutes ces femmes auroient voulu l’étrangler.

Le cardinal de. Bouillon, dans son exil vide d’occupations meilleures, travailloit à s’assujettir les moines réformés de la congrégation de Cluni. Comme cardinal et abbé général il avoit assujetti les non réformés, parce que les cardinaux ont usurpé tous les droits d’abbés réguliers, et par cette raison il les vouloit étendre sur les réformés. Ceux-ci disoient que cet abus des cardinaux ne se pouvoit tolérer qu’à l’égard de moines qui n’avoient point d’autre supérieur général, mais que pour eux, qui dépendoient du général particulier de leur réforme, et du régime de leur congrégation, ils n’avoient que des honneurs et des respects à rendre au cardinal de Bouillon, dont l’autorité bouleverseroit tout chez eux, et n’y avoit jamais été reconnue depuis qu’ils étoient réformés et rassemblés en congrégation subsistante. Cela fit un procès au grand conseil où les causes de l’ordre de Cluni sont commises, qui fut soutenu de part et d’autre avec grande chaleur. Le cardinal le perdit en entier, et