Page:Saint-Simon - Mémoires, Chéruel, Hachette, 1856, octavo, tome 6.djvu/258

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Quatre ou cinq jours après, c’est-à-dire le 3 juin, la comtesse de Grammont mourut à Paris à soixante-sept ans. Elle étoit Hamilton, de cette grande maison d’Écosse si puissante, si ancienne, si grandement alliée et si souvent avec les Stuarts.

Marie, fille de Jacques Stuart II, roi d’Écosse, mariée en 1468 à Jacques Hamilton, comte d’Arran, fut mère de Jacques II Hamilton, comte d’Arran, régent d’Écosse sous le roi Jacques Stuart V, et père de Jacques III Hamilton, régent d’Écosse et tuteur de l’infortunée Marie Stuart, reine d’Écosse, épouse de notre roi François II dont il fit le mariage. Il fut fait duc de Châtellerault, terre en Poitou qui lui fut donnée, et que lui et sa postérité perdirent avec la dignité pour s’être retiré en Écosse, et y avoir quitté le parti françois par l’inimitié des Guise, qui pour se rendre les maîtres des affaires d’Écosse le voulurent faire périr et le persécutèrent partout. Sa postérité et lui-même ont souvent réclamé leur terre et leur dignité. Sa mère étoit tante paternelle du cardinal Béton ; son père l’avoit épousée du vivant de sa première femme, qui s’appeloit Humie, qui n’avoit point d’enfants, et qu’il avoit répudiée. Ce duc de Châtellerault laissa de sa femme, fille du comte de Morton, trois fils : l’aîné fut insensé, les autres ; persécutés en Écosse, se réfugièrent en Angleterre. La reine Élisabeth les fit rétablir en Écosse par Jacques, roi d’Écosse et depuis d’Angleterre après elle. L’aîné fut comte d’Arran, et créé marquis d’Hamilton ; le cadet marquis de Pasley ; celui-ci laissa plusieurs enfants. D’un d’eux, qui fut comte d’Albecorn, et de Marie Boid, sa femme, plusieurs enfants, dont Georges Hamilton, chevalier, baronnet, eut d’une Butler, son épouse, la comtesse de Grammont et ses deux frères, dont il a été parlé plusieurs fois. De l’aîné, Jean Hamilton, comte d’Arran et marquis d’Hamilton, vint Jacques V, marquis d’Hamilton, chambellan et sénéchal de Jacques Ier, roi de la Grande-Bretagne, fils de l’infortunée Marie Stuart, et successeur