Page:Sand - À un biographe (Quatrain), L’Illustration, 1876.djvu/1

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


On a prétendu, mais à tort, que George Sand n’a jamais fait de vers en sa vie.

Nous sommes ici pour déclarer que l’auteur de Mauprat a rimé au moins une fois.

Témoin le quatrain qui suit sur un méchant homme qui s’était mêlé de faire la biographie de l’illustre femme.

Citons le morceau tout entier, puisqu’il a le mérite d’être court :

« à un biographe

Est-ce un sot ? oui, mais, de plus, un méchant
            À la face patibulaire
            Il déjeune d’une vipère
            Et le soir, soupe d’un serpent. »