Page:Sand - Évenor et Leucippe, Garnier, 1856, tome 1.djvu/287

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



IV

Le Verbe.


Pendant toute une saison, Leucippe se fit le guide et comme la tutrice de celui qu’elle appelait son frère. Elle le conduisait dans tous les détours des brisures de