Page:Sand - Évenor et Leucippe, Garnier, 1856, tome 1.djvu/84

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


de sa première ou seconde femme, nommée Lilith.

« Certains hérétiques, dits ophites ou serpentins, croyaient que le serpent tentateur était Jésus-Christ, et ils nourrissaient un serpent sacré[1]. »

On sait le culte du serpent dans

  1. En somme, le révérend Dom Calmet ayant rapporté le chapitre de la Genèse, dit : « Voilà tout ce que Moïse nous apprend de ce premier père ; mais les interprètes n’en sont pas demeurés là. Ils ont formé mille questions sur son sujet. Il est vrai qu’il n’y a aucune histoire qui fournisse un plus beau champ aux questions sérieuses et intéressantes. »