Page:Savonarole - Œuvres spirituelles choisies, t1, 1879, trad. Bayonne.djvu/32

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ŒUVRES SPIRITUELLES

JÉRÔME SAVONAROLE

> ¥ <

RtGLE DE LA VIE CHRÉTIENNE

Regola del hen vivere chrisliano. S. L. et n. T., 1498, in-Zi». Audin {loc cit., n. 41) cile une autre édition où il est ajouté : Composta dal Reverendo Padre frate Hieronymo Savonarola , mentre era in carceread instantia dun iavolaccino che lo gavernava, — On lit dans la Vie de Savonarole , écrite par Burlamacchi, son premier biographe : « Pendant qu’il était en prison , l’huissier « du palais préposé à sa garde le vit un jour élevé au-dessus M de terre d’une coudée, le visage tout resplendissant; il voulut « prerdre la fuite, mais Savonarole l’appela en lui disant de ne « rien craindre. Il se convertit dès lors à Dieu , et devint un excellent chrétien , après avoir vécu dans le plus grand désordre. Le a Père écrivit à sa demande une très -belle Règle de la vie chré^ « tienne j qui fut livrée peu après à l’impression. »> {Vita Sav, — Lucques, 1774, p. 153.) — Cette Règle a été rééditée par Quétif, R. P. Hieronymi Savonarolœ Epistolœ spiriluales et asceticœ. Vol. I, p. 206. — Paris, Biilaine, 1674. La vie chrétienne a pour unique principe la grâce de notre Sauveur Jésus-Christ, sans laquelle il n’y a point de salut. Celui-là donc qui veut vivre de cette vie doit faire tous ses efforts : premièrement pour obtenir cette grâce; deuxièmement, pour l’augmenter; troisièmement, pour la conserver jusqu’à la mort.


VjOOÇIC