Page:Say - Lettres à M. Malthus sur l’économie politique et la stagnation du commerce.djvu/35

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


bir une modification, sans avoir opéré un changement dans leur état ; sans avoir, pour cet effet, surmonté une difficulté quelconque. Tels sont les biens que nous n’obtenons que par les procédés de l’agriculture, du commerce ou des arts. Ce sont les seuls qui aient une valeur échangeable. La raison en est évidente : ils sont par le fait seul de leur production, le résultat d’un échange dans lequel le producteur a donné ses services productifs pour recevoir ce produit. On ne peut dès-lors les obtenir de lui qu’en vertu d’un autre échange, en lui donnant un autre produit qu’il puisse estimer autant que le sien.

« Ces choses peuvent être nommées richesses sociales, parce qu’aucun échange n’est possible sans qu’il y ait une relation sociale, et parce que c’est seulement dans l’état de société, que le droit de posséder exclusivement ce qu’on a obtenu par la production ou par l’échange, peut être garanti. »

J’ajoute : « Observons en même temps que