Page:Shakespeare, apocryphes - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1867, tome 3.djvu/22

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Dans ce drame signé W. S., Cromwell reparaît tel que nous l’avons vu dans l’œuvre signée de William Shakespeare, — bon, généreux, compatissant, magnanime, intrépide. W. S. est complètement d’accord avec William Shakespeare pour vanter les hautes qualités du ministre réformateur et pour flétrir ses ennemis. Comme William Shakespeare, W. S. nous montre dans Gardiner un prêtre perfide, lâche, hypocrite, cruel, odieux, un adulateur et un calomniateur, et dans les ducs de Suffolk et de Norfolk deux courtisans agenouillés devant le caprice du maître et prêts à toutes les platitudes pour conserver la faveur royale. Si j’insiste sur l’identité des jugements que l’auteur de Henry VIII et l’auteur de Lord Cromwell ont ainsi portés sur les hommes les plus marquants du règne du deuxième Tudor, c’est que cette identité, jusqu’ici inaperçue, me paraît être une forte présomption en faveur de l’hypothèse qui attribue ces deux drames historiques au même écrivain. Je n’affirme pas que je reconnais dans l’œuvre signée W. S. le style magistral de William Shakespeare, mais j’y reconnais à coup sûr ses sympathies et ses antipathies, ses prédilections et ses aversions ; je n’y retrouve pas tout son génie, soit, mais j’y retrouve tout son cœur.

Il est prouvé d’autre part, par l’inscription[1] faite au registre du Stationers’hall, que Lord Cromwell, avant d’être imprimé, avait été « représenté récemment par les comédiens du lord chambellan. » Voilà donc une œuvre historique, écrite alternativement en vers et en prose, comme tous les drames historiques de Shakespeare, conçue conformément aux sentiments de Shakespeare, signée des initiales de William Shakespeare, et jouée par la troupe

  1. Voici cette inscription : « 1602. August IIth, a book called the life and death of the lord Cromwell, as it was lately acted by the lord Chamberleyn his servants. »