Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Guizot, Didier, 1863, tome 4.djvu/36

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


.fiere 11, sciann 11. 33

ANGELO, àparz. — Elle parle, et avec tant de bon sens que mon bon sens eclot en même temps. (À Isabella.) Adieu.

ISABELLE. — Cher seigneur, revenez. ANG1zLo.›— Je me consulterai. — Revenez demain. 1sAneLLE.- Écoutez par quels moyens je veux vous corrom pre : mon bon seigneur, revenez. Axemo. — Que dites-vous, me corrompre ? ISABELLE. — Oui, par des dons que le ciel partagera avec vous.

Lucio. — Autrement vous auriez tout gâté. 1sAmzLL1a.- Ce n’est pas avec de reins sequins d’or éprouvé, ni avec des pierres dont le taux est riche ou pauvre, selon la valeur que leur attache la fantaisie ; mais avec de fidéles prières qui se lèveront vers le ciel, et y entreront avant le lever du soleil ; avec les prières des âmes présences de ln. corruption du monde, des vierges qui jeúnent, et dont le C(ÎBLll’111€SlLCO1lS€lCI’ÉEl. rien de tlåïrrestre.

ANGELO. — Allons, revenez me voir demain. Lucio, it part, à Isabella.- Retirez-vous, tout vu bien : sortez.

1s.innLL1¿.-Que le ciel veille sur la surete de Yolre Honneur 1 !

ANonLo, ù part.—Ainsi soit-il ; carje prends le chemin de la tentation dont les prières préservent. 1s.i ;LL1z.-A quelle heure viendrai-je demain retrouver ’Votre Seigneurie ?

Axcnno.-Quand vous voudrez, avant midi. islimattn.-Le ciel préserve Votre Honneur ! (Elle sort avec Lucio.)-

Angelo. — De toi, et même de ta vertu !— Que veut dire ceci ? Que veut dire ceci ? Est ce sa faute ou la mienne ? De la tentatrice ou de celui qui est tenté, lequel pèche le plus ? Ah ! ce n’est pas elle ; et ce n’est pas elle qui me tente ; c’est moi qui, exposé au soleil près de la violette, 1 Isabelle emploie le mot honor :-1* pour dire Votre Sc*igneuri’e. et le juge ramène ce mot il son premier sens. T. iv. 3