Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1872, tome 10.djvu/407

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


TROISIÈME CITOYEN.

Où demeurez-vous ?


QUATRIÈME CITOYEN.

Êtes vous marié ou garçon ?


DEUXIÈME CITOYEN.

Répondez à chacun directement.


PREMIER CITOYEN.

Oui, et brièvement.


QUATRIÈME CITOYEN.

Oui, et sensément.


TROISIÈME CITOYEN.

Oui, et franchement… Vous ferez bien.


CINNA.

Quel est mon nom ? où je vais ? où je demeure ? si je suis marié ou garçon ? Et répondre à chacun directement, et brièvement, et sensément, et franchement. Je dis sensément que je suis garçon.


DEUXIÈME CITOYEN.

Autant dire que ceux qui se marient sont des idiots. Ce mot-là vous vaudra quelque horion, j’en ai peur… Poursuivez ; directement !


CINNA.

Directement, je vais aux funérailles de César.


PREMIER CITOYEN.

Comme ami ou comme ennemi ?


CINNA.

Comme ami.


DEUXIÈME CITOYEN.

Voilà qui est répondu directement.


QUATRIÈME CITOYEN.

Votre demeure ! brièvement !


CINNA.

Brièvement, je demeure près du Capitole.