Page:Shelley - Frankenstein, ou le Prométhée moderne, trad. Saladin, tome 1.djvu/27

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


que je trouverai un ami, non plus qu’à Archangel au milieu des marchands et des marins. Cependant il y a place, dans ces cœurs, à des sentimens qui semblent ne pouvoir s’allier avec l’écume de la nature humaine. Mon lieutenant, par exemple, est un homme d’un grand courage et d’une audace étonnante. Il aime la gloire avec passion. C’est un Anglais ; et au milieu des préjugés de son pays et de son état, qui ne sont pas adoucis par la culture, il conserve quelques-unes des plus nobles qualités de l’humanité. J’ai fait autrefois sa connaissance à bord d’un bâtiment destiné à la pêche de la baleine ; je l’ai retrouvé dans cette ville sans occupation, et je l’ai faci-