Page:Shelley - Frankenstein, ou le Prométhée moderne, trad. Saladin, tome 2.djvu/117

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


tence. Félix visita la grille pendant la nuit, et fit connaître au prisonnier les intentions dont il était animé.

» Le Turc, étonné et ravi, tâcha d’exciter le zèle de son libérateur, en lui promettant des récompenses et des richesses. Félix rejeta ses offres avec mépris ; cependant, en voyant l’aimable Safie, qui avait la permission de visiter son père, et qui, par ses gestes, exprimait sa vive reconnaissance, le jeune homme s’avoua, que le captif possédait un trésor qui serait le prix le plus beau de ses peines et de ses dangers.

» Le Turc s’aperçut promptement de l’impression que sa fille avait faite sur le cœur de Félix, et tâcha