Page:Société agricole et scientifique de la Haute-Loire - Mémoires et procès-verbaux, 1879-1880, Tome 2.djvu/195

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
192
mémoires

nes lauréats mentionnés dans cette pièce, nous avons relevé ceux qui suivent :


Casimir Roche, d’Yssingeaux.
Alexandre Montruffet, de Saugues.
Augustin Mouton, du Puy.
Jean-Baptiste Pomier, de Langeac.
Jean-Baptiste Girard, de Jendriac.
Théodore Marthory, du Puy.
Isidore Gaillard-Laroche, du Puy.
François Estaniol, de Saugues.
Victor-Benoît Brion, du Puy.
Frédéric Hugon, du Puy.
Cyprien Tallobre, d’Aurat.
Louis Chabanes, de Vorey.
Marcel du Villars, de Craponne ;
Joseph Barrande, de Saugues.
Auguste-Alexandre O’Farrell, du Puy,
Justin Dugone.
Honoré Gouy.
Eugène Richemont, du Puy.


Les religieuses de la Visitation, après avoir fui devant la tempête révolutionnaire, revinrent ensuite au Puy et achetèrent le couvent du Refuge qu’elles ont rebâti presque à neuf. Quant à l’œuvre elle-même, elle a été reprise depuis la Restauration et, cette fois, le Refuge a été transporté à la porte de Vienne et confié aux dames du Bon-Pasteur d’Angers[1].

A. Lascombe.



  1. L’Église angélique ou histoire de l’Église Notre-Dame du Puy, par Monlezun, pp. 101 et 128.