Page:Spyri - Encore Heidi, 1882.pdf/10

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 2 —

dans la plus grande intimité depuis la mort de sa femme ; or, quelques mois auparavant, cette jeune fille lui avait été enlevée pleine de vie et de santé, et depuis lors le docteur n’avait jamais repris sa gaîté d’autrefois. Au coup de sonnette qu’il fit entendre, Sébastien s’empressa d’ouvrir la porte d’entrée et le reçut avec force démonstrations de respect et de dévouement ; car, outre que le docteur était le plus intime ami du maître et de sa fille, son amabilité lui avait, comme partout, gagné le cœur de tous les habitants de la maison.

— Rien de nouveau, Sébastien ? demanda-t-il avec sa bienveillance accoutumée à Sébastien qui montait l’escalier derrière lui, ne cessant d’exprimer par des gestes son respect et sa soumission, bien que le docteur qui lui tournait le dos ne pût apercevoir sa pantomime.

— Tu as bien fait de venir, docteur, s’écria Mr Sesemann en le voyant entrer. Il faut absolument que nous parlions encore une fois de ce voyage en Suisse, et que tu me dises si tu maintiens ton premier arrêt maintenant qu’il y a un mieux sensible dans l’état de Clara.