Page:Spyri - Encore Heidi, 1882.pdf/173

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 159 —

un rond avec le bras, Clara passera le sien au travers, et ensuite tu tiendras bien serré contre toi ; il ne faudra pas lâcher, et nous avancerons bien !

Ainsi fut fait. Cependant on n’avança pas aussi facilement que Heidi l’avait cru. Clara n’était pas légère et l’attelage de taille trop inégale, trop bas d’un côté, trop haut de l’autre ; c’était, en somme, un appui bien chancelant. De temps en temps Clara essayait bien de se tenir sur ses pieds, mais elle les retirait presque aussitôt l’un après l’autre.

— Frappe du pied une fois bien fort, proposa Heidi ; et après, cela te fera sûrement moins mal.

— Crois-tu ? demanda Clara en hésitant. Cependant elle obéit et posa fermement un pied, puis l’autre, non toutefois sans crier un peu ; elle essaya ensuite une seconde fois un peu moins fort.

— Oh ! cela fait déjà beaucoup moins mal ! dit-elle joyeusement.

— Essaie encore une fois ! s’empressa de dire Heidi.

Clara essaya une fois, puis deux, puis trois, et s’écria soudain :