Page:Spyri - Encore Heidi, 1882.pdf/89

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 77 —

même, pour le grand-père et pour la grand’mère, elle s’étendit de nouveau sur sa molle couche de foin et dormit profondément et paisiblement jusqu’au jour.