Page:Stendhal - Pensées et Impressions, 1905, éd. Bertaut.djvu/60

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
58
PENSÉES



Une collection de baïonnettes ou de guillotines ne peut pas plus arrêter une opinion qu’une collection de louis ne peut arrêter la goutte.

Les gens riches sont bien injustes et bien comiques lorsqu’ils se font juges dédaigneux de tous les péchés et crimes commis pour de l’argent.

Plus on plaît généralement, moins on plaît profondément.

Avoir le caractère solide, c’est avoir une longue et ferme expérience des mécomptes et des malheurs de la vie. Alors l’on désire constamment ou l’on ne désire pas du tout.

Une résolution forte change sur le champ le plus extrême malheur en un état supportable.