Page:Stendhal - Vies de Haydn, de Mozart et de Métastase, Lévy, 1854.djvu/345

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


IIe Lettre. — Son génie comparé à celui des autres grands poètes de l’Italie ; — la Canzonnetta à Nice ; — quelques détails sur sa vie 
 296
Lettre sur l’état actuel de la musique en Italie 
 309
Dédicace 
 335

FIN DE LA TABE.