Page:Sulte - Histoires des Canadiens-français, 1608-1880, tome VIII, 1884.djvu/140

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


CHAPITRE XII

1841 — 1856


Le gouvernement responsable, — Les partis politiques. — La société Saint-Jean-Baptiste. — Développement de nos paroisses. — Émigration aux États-unis. — Peuplement du Haut-Canada. Succession de crises politiques. — Le mouvement littéraire.

U

n gouvernement responsable se compose de ministres désignés au chef de l’État par la majorité des membres des communes ou chambre basse, et qui se retirent de l’administration lorsque cette majorité leur fait défaut. Lord Durham avait recommandé à l’Angleterre d’accorder ce genre de gouvernement au Canada. M. Poulett Thompson reçut instruction d’introduire parmi nous ce régime désiré. Il rencontra dans le Haut-Canada, M. Draper qui prit de ses mains un portefeuille, sans s’inquiéter de ce qu’en penserait la représentation populaire, mais du côté du Bas-Canada, il en fut autrement. M. Lafontaine, à qui le gouverneur offrit un poste semblable, voulut savoir jusqu’où s’étendraient les libertés des ministres, surtout si le vœu du pays serait le point d’appui du cabinet ; il apprit, en réponse à ses questions, que le gouverneur ferait et déferait son ministère. L’entente devenait ainsi impossible. Le Bas-Canada reçut pour ministres MM. C.-R. Ogden, D. Daly et C.-D. Day.

Les élections de 1841 furent marquées par la violence contre les Canadiens. M. Thompson (devenu lord Sydenham) alla de sa personne combattre M. Lafontaine qui subit une défaite — une de ces défaites, commencement d’un immense triomphe, assez fréquents dans l’histoire politique de tous les pays.

La chambre, réunie à Kingston, le 14 juin 1841, ne tarda point a demander au ministère en vertu de quelle autorité il espérait se maintenir. Après s’être fait tirer l’oreille celui-ci déclara relever de la représentation nationale, mais au fond il cherchait à gagner du temps et le gouvernement responsable ne fut pas reconnu, dans la pratique, avant 1848.