Page:TMI - Procès des grands criminels de guerre devant le Tribunal militaire international, vol. 1, 1947.djvu/179

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


RAPPORT MÉDICAL SUR L’EXAMEN DE L’ACCUSÉ STREICHER.


18 novembre 1945.


MÉMOIRE pour le Brigadier Général William L. Mitchell, Secrétaire général,
pour le Tribunal Militaire International.


Conformément à la décision du Tribunal prescrivant l’examen de Julius Streicher, les médecins psychiatres soussignés ont examiné cet accusé le 17 novembre 1945,

Ils ont procédé aux examens suivants : examen général, examens neurologique et psychiatrique.

Ils ont en outre étudié les documents suivants mis à leur disposition : interrogatoires, notices biographiques, exemplaires d’écriture, ainsi que les recherches psychologiques et les observations du médecin psychiatre de la prison.

Les résultats de l’examen et les conclusions unanimes des experts sont les suivants :

1° L’accusé Julius Streicher est sain d’esprit ;

2° L’accusé Julius Streicher est en état de comparaître devant le Tribunal et de présenter sa défense ;

3° Julius Streicher étant sain d’esprit, selon la conclusion unanime des médecins experts, est capable pour cette raison de comprendre la nature et la portée des actes qu’il a commis pendant la période envisagée par l’Acte d’accusation.


Signé : Dr Jean Delay,
Professeur de psychiatrie
à la Faculté de médecine de Paris.


Eugène Krasnushkin,
Professeur à l’Institut
de Recherches scientifiques de Moscou.


Paul L. Schroeder,
Médecin neuropsychiatre
de l’Armée des États-Unis.