Page:Tastu - Poésies nouvelles, 3ème édition, 1838.djvu/288

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Rien n’est vrai, rien n’est faux, tout est songe et mensonge.
Lamartine.