Page:Théâtre de Plaute, Panckoucke, tome 2.djvu/99

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Mon cœur aussitôt a fait le métier de danseur et a bondi dans mon sein. Pourquoi tarder ? courons.

Acte IV, Scène IV

EUCLION, STROBILE.

EUCLION.

Hors d’ici, animal rampant, qui viens de sortir de dessous terre. On ne te voyait pas tout-à-l’heure ; tu te montres, et l’on t’écrase. Par Pollux ! je vais t’arranger de la bonne manière, subtil coquin.

STROBILE.

Quel démon te tourmente ? qu’avons-nous à démêler ensemble, vieillard ? Pourquoi me pousser à me jeter par terre ? pourquoi me tirer de la sorte ? pourquoi me frapper ?

EUCLION.

Grenier à coups de fouet ! tu le demandes ? Voleur ; que dis-je ? triple voleur.

STROBILE.

Que t’ai-je pris ?

EUCLION.

Rends-le-moi, et vite.

STROBILE.

Que veux-tu que je te rende ?