Page:Thieme - Guide bibliographique de la littérature française de 1800 à 1906, 1907.djvu/471

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
441
de WYZEWA, XANROF, ZOLA


1892. Contes chrétiens ; Le baptême de Jésus, P.

’92. Contes chrétiens : Les disciples d’Emmaüs, P.

’93. Valbert, ou les récits d’un jeune homme, P.

’95. Chez les Allemands. L’art et les mœurs, P.

’95. Nos maîtres, P.

’96-’99. Ecrivains étrangers, P., 3 vol.

1903. Peintres de jadis et d’aujourd’hui, P.

RÉFÉRENCES

1894-’95. Lazare. — Figures contemp., P.

’94. Bordeaux, H. — P. de Wyzewa, Genève, Eggimann.

1901. Salomon. — Art et litt., Pl.

PÉRIODIQUES

1893. Quillard. — T. de Wyzewa, MF. IX, p. 21-.

’95. Recolin, Ch. — M. de Wyzewa, RB. IV, p. 469-473.


XANROF (Léon)
[Léon Fourneau]

1867, PARIS —

1888. Rive gauche : Chansons d’étudiants, Chez l’auteur.

’90. Chansons sans gêne, Ondet.

’91. L’amitié d’un grand homme, Fl.

’91. Chansons à Madame, Ondet.

’91. Chez le peintre, Fl.

’91. Pochards et pochades, Fl.

’92. Chansons à rire, Fl.

’93. Paris qui m’amuse, Fl.

’93. Tout le théâtre, Fl., avec Bac.

’94. L’amour et la vie, Fl.

’94. Bébé qui chante, Dl.

’94. Lettres ouvertes, Fl.

’95. Chansons ironiques, Fl.

’95. Juju. Fl.

’97. Cris du cœur, Fl.

’97. La forme. La fô.. ô.. rmé, Fl.

’97. L’œil du voisin, Fl.

’99. Coins du cœur, Fl.

’99. Trop aimé (dr), Fl.



ZOLA (Emile)

1840, PARIS — 1903, PARIS.

1864. Contes à Ninon, L. I. ; ’74 ; 83, Ch.

’65. La confession de Claude, L. L ; ’80, Fl.

’66. Le vœu d’une morte, Fa. ;’88, Ch. ’66. Mes haines, Fa. ;’69, Ch. ’66. Mon salon, L, C. ’67. Thérèse Raquin, L. L :’84 ;’87, Ch. ’67. Ed. Manet, D. ’67-’68. Les mystères de Marseille, 3 vol.. Marseille ; 84, Ch. ’68. Madeleine Férat, L.J. ;’90, FI. ’73. Thérèse Raquin (dr), Ch. ;’92. ’74. Nouveaux contes à Ninon ;’85, Ch. ’74. Les héritiers Rabourdin (dr), Ch. ’78. Le bouton de rose (dr), Ch. ’79. La République fr. et la litt., Ch. ’79. L’assommoir (dr), Ch. ’80. Les soirées de Médan, Ch. ’80. Le roman expérimental, Ch. ’80-’81. Une campagne, Ch. ’81. Le naturalisme au théâtre, Ch. ’81. Nos auteurs dram, , (’h. ’81. Les romanciers naturalistes, Ch.

. ’81. ’81. ’82. ’82. ’82. ’83. ’83. ’84. ’87. ’87. ’87. ’88. ’89. ’90. ’92. ’93. ’93. •94. ’94. •94. ’96. ’96. ’96. ’96. ’97. ’97. ’98. ’99. 1901. ’01. ’03. ’05. . 1871’71. ’71. ’73. ’74. ’75. ’76. ’77. ’78. ’80. ’82. ’83. ’84. ’85. ’86. ’87. ’88. ’90. ’91. ’92. ’93. Documents littér., Ch. Nana (dr), Ch. La lille Elizas (dr), Ch. Le capitaine Burle, Ch. Vers inédits, publ. par P. Alexis. Tout pour l’honneur (dr), Ch. Pot-Bouille (dr). Nais 3Iiscouliu, Ch. Na"is Miscoulin ; Nantas ; La mort d’Olivier Bécaille ; ]Mmc Xeigeon ; Les coquillages de M, Chabre ; Jacques Damour, Ch. Renée (dr), FI. Le ventre de Paris (dr), Ch. Jacques Damour (dr), FI. Germinal (dr), Ch. Nantas, FI. La fête à Coqueville, FI ;’98, Fas. Retour de voyage, Lyon. Disc. pron. au banquet de l’Assoc. gén. des étudiants, Ch. L’attai^ue du moulin (dr), Ch. Jean Gourdan, FI. Sidoine et Médéric, FI. Lourdes, Ch. Nouvelle campagne, Fas. Pour une nuit d’amour, Borel. Rome, Ch. Mme Neigeon, Borel. Paris, Ch. L’affaire Dreyfus. Lettre à la jeunesse, Fas. Messidor (dr), Fas. Pages choisies, Ce. Les quatre évangiles. Fécondité, Fas. Travail. L’ouragan. Vérité Fas. L’enfant roi (dr), Ch. et Fas. Correspondance. Lettres de jeunesse, Fas. •93. Les Rougon-Macquart, histoire natu-"^ relie et sociale d’une famille sous’" second Empire, 20 vol., Ch. La fortune des Rougon. La curée. Le ventre de Paris, La conquête de Plassaus. La faute de l’abbé Mouret. Sou Excellence Eugène Rougon. L’assommoir. Une page d’amour. Nana. Pot-Bouille. Au bonheur des dames. Joie de vivre. Germinal, L’œuvre. La terre. Le rêve. La bête humaine. L’argent. La débâcle. Le docteur Pascal.

RÉFÉRENCES

? Zolling. — Reise um die Pariser Welt. II, p. 103-118.

? Lotch, F. — Wörterbuch zu den Werkeu Zolas und einiger anderer moderner Schriftsteller, Greifswald, Avel. 24 p. —.76.

1865. Poulet, D, — Le sublime, ou le travailleur comme il est et ce qu’il peut être, Ch.