Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol11.djvu/414

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



IX

Au point de vue militaire, aussitôt après son entrée à Moscou, Napoléon ordonne sévèrement au général Sébastiani de suivre les mouvements de l’armée russe ; il envoie des corps d’armée sur diverses routes et ordonne à Murat de trouver Koutouzov. Ensuite il donne des ordres minutieux sur la fortification du Kremlin, puis il trace sur la carte de Russie les plans généraux de la future campagne.

Sous le rapport diplomatique, Napoléon fait appeler le capitaine Iakovlev, en guenilles, lui expose en détail toute sa politique et sa magnanimité, et, après avoir écrit à l’empereur Alexandre une lettre dans laquelle il se croit obligé de raconter à son frère et ami que Rostoptchine gouvernait très mal Moscou, il envoie Iakovlev à Pétersbourg. De même, exposant en détail ses vues et sa magnanimité à