Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol13.djvu/448

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


voulut se marier. Un jour qu’il était allé se promener avec sa garde, en traversant le Dnieper il aperçut une jeune fille dans un canot. Quand elle s’approcha du bord, Igor lui dit : « Donne-moi une place. » Elle la lui donna. Ensuite Igor l’épousa. Igor voulait accomplir des actes héroïques. Alors il réunit une armée et partit guerroyer dans la direction du Dnieper, mais pas à droite, à gauche : du Dnieper à la mer Noire, de la mer Noire à la mer Caspienne. Igor envoya des ambassadeurs chez le Khan pour qu’il le laissât traverser ses terres, il promit en échange de leur donner, au retour de la guerre, la moitié de son butin. Le Khan laissa passer son armée. Quand Igor fut près de la ville, il ordonna à son armée de sortir sur la rive, de brûler et détruire tout et faire les habitants prisonniers.

« Après avoir fait tout cela, ils se reposèrent, puis revinrent chez eux très contents. Quand ils furent près de la ville du Khan, Igor lui envoya ce qu’il lui avait promis. Le peuple ayant appris qu’Igor revenait de la guerre, demanda au Khan la permission de se venger d’Igor pour avoir versé le sang de leurs parents. Le Khan ne le permit pas. Le peuple n’a pas écouté le Khan et s’est élancé contre Igor. Une grande bataille eut lieu. Les Russes furent battus et on leur prit tout ce qu’ils avaient conquis. »

Comme le lecteur peut le voir d’après les passages cités, il n’y a pas d’intérêt, pas de vie dans