Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol16.djvu/174

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Mais celui-ci ne venait pas les appeler de nouveau comme il le pensait, il apportait un billet à Vronskï.

— C’est un domestique qui l’a remis pour vous de la part de la princesse Tverskaïa.

Vronskï décacheta la lettre et subitement son visage s’empourpra.

— Je me sens mal à la tête, je vais rentrer, dit-il à Serpoukhovskoï.

— Eh bien, alors, au revoir. Me donnes-tu carte blanche ?

— Nous en recauserons. Je te reverrai à Pétersbourg.