Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol16.djvu/224

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


moi, s’il vous plaît, comment la théorie de la rente peut…

Sviajskï l’interrompit :

— Voulez-vous du lait caillé ? Macha, envoie-nous donc du lait caillé ou de la framboise, dit-il s’adressant à sa femme. Cette année les framboises durent extraordinairement longtemps. Et, de l’air le plus dispos du monde, Sviajskï se leva et s’éloigna, persuadé que la conversation était terminée ; pour Lévine au contraire elle ne faisait que commencer.

Sviajskï parti, il continua la discussion avec le propriétaire. Il tâcha de lui prouver que toute la difficulté provenait de l’obstination qu’on mettait à méconnaître les qualités et à ignorer le caractère de l’ouvrier. Mais le propriétaire, comme tous les hommes habitués à réfléchir dans la solitude, comprenait difficilement la pensée d’un autre et tenait particulièrement à ses idées. Il ne démordait pas de cette opinion que le paysan est une brute qui se plaît dans la saleté, qu’un seul moyen serait efficace pour le tirer de cet état, l’autorité et le bâton, mais que ce moyen n’existe plus, qu’un libéralisme par trop hâtif a fait remplacer le bâton, que mille ans d’existence avaient consacré, par de quelconques avocats et par la prison où l’on nourrit avec de la bonne soupe ces paysans sales et puants auxquels on calcule encore le nombre de mètres cubes d’air.