Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol17.djvu/89

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


un Dieu ou non ? Et l’unité de l’impression se trouve ainsi détruite.

— Pourquoi cela ? Il me semble que cette discussion ne peut plus exister pour les hommes éclairés, dit Mikhaïlov.

Golinitchev n’était pas de son avis et fort de son idée sur la nécessité, en art, de l’unité de l’impression, il entraîna Mikhaïlov dans une discussion que celui-ci ne put soutenir.