Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol20.djvu/64

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



IV

chapitre ii. — De l’essence de Dieu.

De l’essence de Dieu ?

On a dit que Dieu est incompréhensible dans son essence ; puis on a dit qu’il est trinité. Je cherche l’explication de ce que cela signifie : Il est trinité. Mais au lieu de répondre à ma question, on me pose un nouveau problème : Dieu incompréhensible dans son essence me sera révélé par essence :

« Déjà dès les premiers siècles du christianisme cette question : qu’est-ce que Dieu dans son essence ou sa nature (οὐσία φύσις, essentia, substantia, natura) ? fut pour les docteurs de l’Église l’objet d’une attention particulière : d’un côté comme question fort importante par elle-même et tenant de fort près à la raison et au cœur de tout homme, et surtout comme question dont les hérétiques se préoccupaient beaucoup alors, appelant ainsi à la lutte les champions de l’orthodoxie (p. 114). »