Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/148

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


les paroles pleines de grâce qui sortaient de sa bouche, et ils disaient : N’es-tu pas le fils de Joseph ? saient : N’est-ce pas le fils de Joseph ?
Marc, vi, 3. N’es-tu pas le charpentier… N’est-ce pas le charpentier ?…
Matthieu, xiii, 53. N’est-il pas le fils du charpentier ? Sa mère ne s’appelle-t-elle pas Marie ? et ses frères Jacques, Josué, Simon et Jude ? N’est-ce pas le fils du charpentier ? N’est-ce pas sa mère qui s’appelle Marie, et ses frères, Jacques, Josué, Simon et Jude ?
Luc, iv, 23. Et il leur dit : Vous me direz sans doute ce proverbe : Médecin, guéris-toi toi-même ! Et il leur dit : Vous vous dites sans doute : Médecin, guéris-toi toi-même !
Matthieu, xiii, 57. Un prophète n’est méprisé que dans son pays et dans sa maison. Parce que nul prophète n’est compris dans son pays 1).

Remarques.

1) Je ne saisis pas bien le sens des paroles sur les prophètes dans leur pays et sur les médecins. Du reste le sens de ce passage, tel qu’il est interprété, est étranger à la doctrine, et, par conséquent, se rattache au supplément.


Καὶ ϰαταλιπών τήν Ναζαρέτ, ἐλθών ϰατῷϰησεν εἰς Καπερναυμ τήν παραϰαλασσιαν, ἐν ὁρίοις Ζαβουλὼν ϰαὶ Νεφθαλεῖμ.

Καὶ εὐθέως τοῖς σάββασιν εἰσελθών εἰς συναγωγήν, ἐδιδασϰε.

Καὶ ἐξεπλήσσοντο ἐπί τῇ διδαχῇ αὐτοῦ· ἦν γὰρ διδάσϰων αὐτοῦς ὡς ἐξουσιαν ἔχων, ϰαὶ οὐχ ὡς οἱ γραμματεῖς.


Matthieu, iv, 13. Et ayant quitté Nazareth, il vint demeurer à Capernaüm, ville proche de la mer, sur les confins de Zabulon et de Nephthali ; De Nazareth, Jésus alla demeurer à Capernaüm.