Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/184

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Καὶ ποιήσας φραγέλλιον ἐϰ σχοινίων, πάντας ἐξέβαλεν ἐϰ τοῦ ἱεροῦ, τὰ τε πρόβατα ϰαὶ τοῦς βόας· ϰαὶ τῶν ϰολλυβιστῶν ἐξέχεε τὸ ϰέρμα, ϰαὶ τάς τραπέξας ἐνέστρεψε.

Καὶ τοῖς τὰς περιστεράς πωλοῦσιν εἶπεν· Ἅρατε ταῦτα ἐντεῦθεν· μὴ ποιεῖτε τὸν οἶϰον τοῦ πατρός μου οἶϰον ἐμπορίου.


Jean, ii, 13. Car la Pâque des Juifs était proche ; et Jésus monta à Jérusalem. La Pâque des Juifs était proche. Et Jésus alla à Jérusalem.
14. Il trouva dans le temple des gens qui vendaient des taureaux, des brebis et des pigeons, avec des changeurs qui y étaient assis. Et dans le temple il vit qu’on vendait des taureaux, des brebis et des pigeons, et que des changeurs y faisaient le change de l’argent.
15. Et ayant fait un fouet de petites cordes, il les chassa tous du temple, et les brebis et les taureaux ; il répandit la monnaie des changeurs, et renversa leurs tables ; Ayant fait un fouet de cordes il chassa du temple les brebis et les taureaux, et répandit la monnaie des changeurs, et renversa les tables des vendeurs de pigeons 1).
16. et il dit à ceux qui vendaient les pigeons : Ôtez tout cela d’ici et ne faites pas de la maison de mon père une maison de marché. Et il dit : Emportez tout cela d’ici et ne pensez pas qu’un marché remplace la maison de mon père 2).

Remarques.

1) Le point doit être mis après le mot πωλοῦσιν, et ensuite il faut ajouter ϰαὶ εἶπεν. Dans le cas contraire on ne comprendrait pas pourquoi Jésus n’a dit qu’aux vendeurs de pigeons, « emportez tout cela d’ici ». Il est évident que ces paroles s’adressent à tous ceux qu’il a chassés et concerne tout ce qu’il a renversé.

2) Μὴ ποιεῖτε ne doit pas être traduit ici par « ne faites pas » mais par « ne pensez pas, ne supposez