Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/198

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


quelque chose et qu’il nous est intéressant de le comprendre, et alors tout sera clair.

Selon la doctrine de Jean-Baptiste, pour connaître Dieu, il faut se purifier par l’esprit. Jésus, dans le désert, se purifie par l’esprit, et reconnaît la force de l’esprit et annonce le royaume de Dieu, c’est-à-dire Dieu en l’homme. Il dit aux disciples que Dieu est en communion avec les hommes.

Selon l’évangéliste Jean, le premier acte de Jésus est ce qu’on a nommé la purification du temple, et, en réalité, la destruction du temple, et non d’un temple quelconque, mais du temple de Jérusalem, de celui qui est considéré comme la maison de Dieu, le saint parmi les choses saintes. Jésus vient dans le temple et détruit tout ce qui est nécessaire pour le service religieux. Sans parler qu’il est dit dans l’introduction que personne n’a jamais vu Dieu et ne le verra pas, et que Jésus nous a institué la nouvelle adoration de Dieu au lieu de l’ancienne, Jésus lui-même, dans le temple, prononce la parole du prophète : que le temple de Dieu, c’est l’univers des hommes et non la caverne des voleurs. Expliquer cela, c’est la même chose qu’expliquer, de nos jours, l’acte de Doukhobors qui viendraient dans une église orthodoxe, jetteraient dehors tous les antemenses et diraient : Dieu, c’est l’esprit, et il faut le servir par l’esprit et par les actes. Or, les actes et les paroles de l’Écriture ont une signification si claire, qu’il n’y a rien ni à ajouter, ni à in-