Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/292

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


yeux qui voient et des oreilles qui entendent. oreilles parce qu’elles entendent.
17. Car je vous dis en vérité que plusieurs prophètes et plusieurs justes ont désiré de voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu ; et d’entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu. Je vous dis en vérité que les prophètes et les saints ont désiré voir ce que vous voyez et ils n’ont pu ni connaître ni entendre ce que vous entendez.
18. Vous donc écoutez ce que signifie la similitude du semeur. Maintenant 1) vous comprendrez la similitude du semeur.
Luc, viii, 11. La semence c’est la parole de Dieu. Le grain, c’est l’entendement de Dieu.
Matthieu, viii, 19. Lorsqu’un homme entend la parole du royaume de Dieu, et qu’il ne la comprend point, le malin vient, et ravit ce qui est semé dans le cœur : c’est celui qui a reçu la semence le long du chemin. Quand un homme entend la doctrine du royaume de Dieu et ne la reçoit pas dans son cœur, l’ennemi vient et ravit ce qui était semé dans son cœur. C’est le grain semé au bord du chemin.
20. Et celui qui a reçu la semence dans les endroits pierreux, c’est celui qui entend la parole, et qui la reçoit d’abord avec joie. Ce qui est semé parmi les pierres, c’est celui qui entend la doctrine du royaume de Dieu, qui la comprend, et ensuite la reçoit avec joie dans son cœur.
21. Mais il n’a point été raciné en lui-même ; c’est pourquoi il n’est que pour un temps ; et lorsque la persécution ou l’affliction surviennent à cause de la parole, il se scandalise aussitôt. Mais il ne tient point la racine en lui-même, et ce n’est que pour un temps. Et lorsque vient la persécution à cause de la doctrine, aussitôt il cède au mensonge.
22. Et celui qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la parole ; mais les soucis de ce monde et la séduction des Celui qui est tombé parmi les mauvaises herbes, c’est celui qui comprend la doctrine, mais les soucis de ce monde et l’amour 2) de la ri-