Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/351

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


qu’il lui donne la lettre de divorce. (Deut., xxiv, 1.) femme lui donne la lettre de divorce.
32. Mais moi je vous dis que quiconque répudiera sa femme, si ce n’est pour cause d’adultère, il l’expose à devenir adultère ; et que quiconque se mariera à la femme qui aura été répudiée, commet un adultère. Et moi je vous dis : Celui qui se sépare de sa femme, outre que c’est un crime d’adultère, la rend adultère ; et celui qui se marie à une femme répudiée, commet aussi un adultère.
28. Mais moi je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter, a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur. Et pour celui qui regarde une femme avec convoitise, c’est la même chose que s’il commettait l’adultère 2) avec elle.

Remarques.

Pour la clarté de la pensée et de l’expression, le verset 31 doit suivre le verset 27. Ensuite le verset 32, puis les versets 28, 29.

1) Dans le Lévitique, il est dit (xx, 10) : « Et pour l’homme qui aura commis l’adultère avec la femme d’un autre, puisqu’il a commis l’adultère avec la femme de son prochain, on fera mourir l’homme et la femme adultères. » Ces paroles se rapportent évidemment aux prescriptions de ce qu’il faut infliger à ceux qui commettent l’adultère.

2) Dans plusieurs manuscrits les paroles « dans son cœur » n’existent pas ; et il estpréférable de les omettre parcequ’elles obscurcissent le sens.


Εἰ δέ ὁ ὀφθαλμός σου ὁ δεξιός σϰανδαλίζει σε, ἔξελε αὐτόν, ϰαὶ βάλε ἀπό σοῦ· συμφέρει γὰρ σοι ἔνα ἀποληται ἔν τῶν μελῶν σου· ϰαὶ μὴ ὅλον τὸ σῶμά σου βληθῇ εἰς γέενναν.