Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/67

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


cularité de la préposition for — for grace — rend peut-être le sens « au lieu de ».

13) Ὄτι se trouve dans toutes les anciennes copies, et signifie car.

Pour les versets 16 et 17, je m’écarte de la traduction ordinaire. Ces écarts se justifient par les exigences de la langue, la clarté du sens et la concordance stricte avec ce qui précède. De même que pour la traduction des mots λόγος par : la parole, et γίγνομαι par : je crée, de même maintenant pour traduire les mots δόξα — la gloire, μονογενής ? — seul, la préposition ἀντίau-dessus, sur, ὦς, quasi, als, χάρις ? — grâce et le verbe λαμβάνειν, dans ce passage, par recevoir, que l’on ne me demande pas d’explications, mais que l’on s’adresse aux traducteurs anciens. Seul le désir de substituer des mots exprimant une opinion préconçue pouvait amener les traducteurs à donner de ce passage une traduction aussi peu conforme à la langue, et en même temps aussi obscure.

Δόξα signifie dogme, doctrine, croyance, ce n’est qu’en certains cas très rares qu’il signifie gloire, et encore dans le sens que lui attribue le peuple russe, la réputation.

Dans ce passage, l’Église a traduit δόξα par : gloria, Herrlichkeit, gloire. Mais le sens de ce mot n’est pas applicable à l’entendement, c’est pourquoi l’Église attribue au mot gloire cette signification de doctrine, de croyance, qu’il a parfois, et c’est