Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/97

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


les événements extérieurs, extraordinaires, de la venue de Dieu : supplices, froids, épidémies, guerres, et le bonheur matériel. Jean ne prédit rien de pareil. Il dit seulement que personne ne peut se soustraire à la volonté de Dieu, que ce qui n’est pas nécessaire sera détruit et qu’il ne restera que ce qui est nécessaire. Il dit seulement : Rénovez-vous ! C’est la particularité essentielle de sa prédication, et le plus important de ce qu’il dit. Je vous purifie par l’eau, mais ce qui doit vous purifier, ce qui vous purifiera complètement, c’est l’esprit, c’est-à-dire quelque chose d’invisible, de non corporel. Jean dit : jusqu’à présent, on vous a appris que le royaume du ciel viendra un jour, et moi je vous dis qu’il est déjà venu. Pour y entrer, il faut se rénover, renoncer à ses erreurs. Moi je ne puis que vous purifier extérieurement ; ce n’est que l’esprit qui vous purifiera. Voilà la doctrine que le Christ a entendue ; le royaume du ciel est venu, mais pour y entrer il faut se purifier par l’esprit.

Et, plein de l’esprit, Jésus-Christ va dans le désert éprouver l’esprit.


LA TENTATION DANS LE DÉSERT

Ἰησοῦς δέ Πνεύματος Ἀγίου πλήρης ὑπέστρευψεν ἀπό τοῦ Ἰορδάνου· ϰαὶ ἤγετο ἐν τῶ Πνεῦματι εἰς τὴν ἔρημον.

Ἠμέρας τεσαράϰοντα, πειραζόμενος ὑπὸ τοῦ διαβόλου.