Page:Tolstoï - Œuvres complètes vol1.djvu/388

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


« Mon adresse : rue des Petites-Écuries, maison Imzène, ou à la rédaction du Contemporain. »


3° En commençant à écrire l’Enfance Tolstoï avait en tête le plan d’un grand roman qui devait s’appeler Histoire de quatre époques. Ce roman ne fut point achevé. La jeunesse ne le fut même qu’à moitié, et la dernière partie, l’Âge mûr, qui devait avoir le plus grand développement, ne fut pas commencée. L’auteur ne termina que l’Enfance et l’Adolescence.

Beaucoup des héros des Nouvelles, l’Enfance et l’Adolescence, sont des personnages réels. Le père de Nikolenka, dans l’Enfance, n’est pas le père de L. Tolstoï, mais le voisin et l’ami de son père, A. M. Isleniev. La gouvernante Mimi était aussi dans la maison d’Isleniev où elle resta longtemps, et Katenka, c’est sa fille Iouzenka (Joséphine). Les deux gouverneurs, Karl Ivanovitch et Saint-Jérôme, correspondent à deux gouverneurs de L. Tolstoï, Théodore Ivanovitch Rossel, et M. Saint-Thomas ; quant à la mère de Nikolenka, c’est un personnage de fantaisie, la mère de L. Tolstoï mourut quand il était encore tout enfant et il ne se la rappelle pas.

« Le Grand Chrétien Gricha », (l’Innocent), vécut en effet. Je me rappelle que dans une de mes visites chez Tolstoï, il adressait à une malade qui était dans sa maison, les paroles suivantes : « Pour