Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/186

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


•56 irreqce l'••cin¤,·-u'•ur¤ de résistance contre lâ pouhée de Peau que colle lui sera' donnéd pal" lu digue: c’est-u-dire que voilà de quoi einqnmœmilllersdefeecînespour unseul pas- age, sans compter celles que leeottrmt entrai- nern,lesncs i terre; lespüots et ancienneté- rieux, etleteunpaqnülyfeüra employer, quîsere , bien long,eucore"u’o•ereit-our inserer d’y rens- sir. Cdquiproave lnb•at6desfoss6•plel1¤il’eau courante au·deseus de tous les uutrel, éhneore mieux la dil'tîcult6~de les panier: voîllfoepêndaht e la manière pl¤s·•tur£e·dc"le pouvoî1•··faîH,‘ei lt laquelle Q1 en'femlm—venir si on vent feüdlpaner des troupes et du canon auxbastions. _ ·ï uqam ll aonooreunautreilto 'eueucellent, mh ml maisil n’est praticable que em , 'wlw m` revêtus et fort hauts de bord, qui remit d'atta· cher deux mineurs , un en bastion , et Pautic sous le bord dn fossé ,. vis—à-vis l’un de l’autre.—î·· · Si on chambre assez avant depart e:·—dTeau·e, · et que les rninessoîen; grandes et bien chàrgoes ,· îl se pourra que_}eur;»ellîet comblera le fosse tout _ , d’tm coup ', notamxihent si °l’·eau_arrêtée ne peut pas sélever de' plus de 5Àou 6 pieds au-dessus du courant. 4 Ã — « W Y · · C’est ainsi' que nous avions compté de passer iq;. le fossé de la porte d’Àn1.in de Valenciennes g silo résistance de la place nous eût obligé d‘en veniriü. -"Oe coup est bon , mais il xfestpas tout-à··fait si