Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/252

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


iai ssrnqun. ailes ,_·et ixglà miam; jusqufà, rompre Iespstîtes défenses , mème‘le;pilicr *ql\i·-soutient -le inîlieti ai lilvodte ,- à la îQl\;|bÉ1‘.Èï)l1î5i· ààfait ;_ m0'yennaipt·qi1oî;il· n’y resterarïpie la ear; » ce§se'des;iianEs_·;*'onï pourragmémeg sliluyi ,· Faith; encqîrenvdiioite get- H gauche des mêmes tours , pour en canomenhemi ,°'·<p1i·-de manijiierait pâ‘s'd'incommdder n0s.logemcn,s.`_ _— ··Pendhnt qunîeelà se _fBf3ï,`-èmmû·0H.-&I1l'3·0C- cupéle terre-plein.du rempart des contre-gardes,

 scra   âuxtlancs , il faudra percer

.` p au fravers et y faire de=·.petits· logemr-ps: 'pour ` ` . ël;a¤se1“·l*eg1uemi·§les tenaîllesg et à_1'égàrd·du de- dànéde la piece ,·iI.est·à_pjésumer qu*on·a1à·a·jpint le borddu fossé ; ou étant parvenu , ily aura deux manœuvres-à. faire :··l’une doit consister awr pas- gweuëe ¤· sages * dudit fossé de part et d’autre des tours , et T, l’autre à faire des mines sous le bord du même, pour le renverser dedans et faciliter son comble- mcnt. · — Cela étant exécuté à propos, on se rendra ai- sément maître des tours; la place ne sera pas ce- pendant- encore ouverte , mais comme elle sera bien près de l'être, 'et qu’il ne restera plus de ‘ flanc aux ennemis (le plus de résistance ne ser- vant qu’à empirer leur condition et àles faire pren- dre prisoimiers de guerre), c’est hasard s'i'ls ne battent la chamade. C’est pourquoi je ne vois pas lieu de douter qu’ils·ne se rendent incessamment , W