Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/322

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


QQ III [·'AI'l'|LI«HlI. · ~ sa 1 i cougsnuson ms pmqtçns rnsamns oa _|.’n1·n.¤nn suit: eine ms abniiiis Pnotosis voor u snvsil - " hs trois compagnies Nonvaiufùi re-. ümsnt des hsllisrs etant complètes, doivnt fsinnknomlns dsâioluon- n-no. su. nes, st·|•¤· sol«I•·d'•n• annee, ei. . 350. Ig,858 I. Les is de esnoonius sur la nine pied. 660 s3q,67g Las trois bouillons oouapiets da Insi- Iien.........· ........ x,gLS 290,685 Ia•l¤o|aîI1oadesbonbsswIian.. . .. . 150 ·tI$,S3g Lae••p•gni•¢ls·minsn:s·....... — 68 a4,8s8 rut,. ............ s,7ss cs,,sss L Le nomhee deshonuas et-devant est de 3,753,et¤at¤ii des trois régimens proposés sers 3,795, d'où ôtnnt 270, nombre des ofûciers, restera 3,525 pour celui des sergent et soldats, et partant celui des fusüiers, bombardiers st iuinenrs, etc., surpasser: celui des régiments proposes de 228 hommes, qui tiendront lien de recmeaux bstsillons restsnà sur le pied iles fusilicrs, pour satisfaire ce qui leur manquera du com- plet. · · _ Les otliciers présens des troupes qui 65 capitnines. ' doivent 'étre employés â former les; 73 lieutenms. trois régimens, consistent sa .... 73 sous-limtennns. Toni. ........... `ill ofiieien. Il faut pour former les trois réginsens proposés : 3 Colonels, qui doivent ètre sutant de lieutenant d’nriiI— lerie. A