Page:Verhaeren - Les Aubes, 1898, éd2.djvu/46

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




UN PAYSAN


Oppidomagne serait donc à la fois assiégée et assiégeante.


LE VIEILLARD


Comme jadis, à Rome, la foule vient de créer un Aventin.


UN AUTRE


Oh ! la honte d’appartenir à ce peuple avili
Dont la funèbre et sonore folie
Effraye et assourdit tout l’univers
En ces heures que traverse la foudre,
Au lieu de se résoudre
Enfin, à rechercher sa force en la force de tous,
Il se disjoint, il s’éparpille, il se dissout.
Dites, n’est-il donc plus une seule clarté
Évidente, n’est-il donc plus un axiome,
N’est-il donc plus un poing de fermeté
Pour flageller le troupeau mou des volontés ?
Dites, n’est-il donc plus un homme ?

Le Voyant des villages, qui n’a cessé de rôder autour du carrefour, vaticine :