Page:Verhaeren - Les Flammes hautes, 1917.pdf/100

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


PROBLÈMES


Et vous, phrases solennelles et séculaires,
Et vous, problèmes noirs et sombres corollaires,
Et vous, mots lourds qui défilez au pas,
Le sens qui sous vos syllabes s’arrange
Change,
Alors que vous ne changez pas.

Non, vous n’enfermez plus les modernes pensées
Tant vous êtes usées,