Page:Verne - Histoire des grands voyages et des grands voyageurs, Hetzel, 1870, tome 1.djvu/86

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


CHAPITRE IV

Marco Polo (1253-1324).

I

Intérêt des marchands génois et vénitiens à provoquer des explorations dans le centre de l’Asie. — La famille Polo et sa situation à Venise. — Nicolo et Matteo Polo, les deux frères. — Ils vont de Constantinople à la cour de l’empereur de Chine. — Leur réception à la cour de Kublaï-Khan. — L’empereur les nomme ses ambassadeurs près du pape. — Leur retour à Venise. — Marco Polo. — Il part avec son père Nicolo et son oncle Matteo pour la résidence du roi tartare. — Le nouveau pape Grégoire X. — La relation de Marco Polo écrite en français sous sa dictée par Rusticien de Pise.

Les marchands génois et vénitiens ne pouvaient rester indifférents aux explorations que de hardis voyageurs tentaient dans l’Asie centrale, l’Inde et la Chine. Ils comprenaient que ces contrées allaient bientôt offrir de nouveaux débouchés à leurs produits, et que, d’un autre côté, les bénéfices seraient immenses à rapporter en Occident les marchandises de fabrique orientale. Les intérêts du commerce devaient donc lancer quelques