Page:Verne - L'Île à hélice, Hetzel, 1895.djvu/268

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
241
d’îles en îles.


vées, d’ailleurs, d’une pruderie un peu affectée, gracieuses et souriantes, elles enchantent le quatuor, en lui souhaitant le « kalofa », c’est-à-dire le bonjour, prononcé d’une voix douce et mélodieuse.

Quel plaisir de causer avec le supérieur. (Page 241.)

Une excursion, ou plutôt un pèlerinage que nos touristes ont voulu faire, et qu’ils ont exécuté le lendemain, leur a procuré l’occasion de traverser l’île d’un littoral à l’autre. Une voiture du pays les conduit sur la côte opposée, à la baie de França, dont le nom rappelle un