Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome16.djvu/70

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vitable. Il fallait qu’en même temps il acquittât une partie des dettes immenses que Louis XIV avait laissées : il fallut faire plusieurs règlements que le régent crut utiles, et que le chancelier d’Aguesseau crut pernicieux. Il exila le chancelier à sa maison de campagne, et nomma garde des sceaux et vice-chancelier le conseiller d’État lieutenant de police de Paulmy d’Argenson, homme d’une ancienne noblesse, d’un grand courage dans les difficultés, d’une expédition prompte, d’un travail infatigable, désintéressé, ferme, mais dur, despotique, et le meilleur instrument du despotisme que le régent pût trouver[1]. Il eut tout d’un coup les sceaux à la place de M. d’Aguesseau, et l’administration des finances à la place du duc de Noailles ; mais il n’eut ces deux places qu’à condition qu’il établirait de tout son pouvoir le système de Lass, qui allait bientôt se déployer tout entier. Lass était sur le point d’être le maître absolu de tout l’argent du royaume, et le garde des sceaux d’Argenson, déclaré vice-chancelier, devait n’avoir dans cette partie que la fonction de sceller les caprices d’un étranger.

Il mit d’abord toute l’activité de son caractère à soutenir le système de Lass, dont il sentit bientôt après les prodigieux abus. Une des grandes démences de ce système était de décrier l’argent pour y substituer des billets, au lieu que le papier et l’argent doivent se soutenir l’un par l’autre. Lass rendait un grand service à la nation en y établissant une banque générale, telle qu’on en voit en Suède, à Venise, en Hollande, et dans quelques autres États ; mais il bouleversait la France en poussant les actions de cette banque jusqu’à une valeur chimérique, en y joignant des compagnies de commerce imaginaires, et en ne proportionnant pas ces papiers de crédit à l’argent qui circulait dans le royaume.

Pour commencer à avilir les espèces, on les refondit. Le ministère ordonna, le 30 mai 1718, que le marc d’argent, qui, après avoir essuyé plusieurs variations rapides depuis la mort de Louis XIV, était alors à quarante livres, serait à soixante, et que ceux qui porteraient à la Monnaie des anciennes promesses du gouvernement, nommées billets d’État, avec une certaine quantité d’argent, à quarante livres numéraires le marc, recevraient le payement total de leur argent et de leurs billets en valeur numéraire à soixante livres.

  1. Marc-René de Voyer de Paulmy, marquis d’Argenson, était lieutenant général de police lorsque Voltaire fut mis à la Bastille, en 1716 ; il était père des ministres avec lesquels Voltaire fut lié. (B.)