Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome16.djvu/75

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

quoi acheter des actions. Le régent avait-il besoin de cinquante millions pour soutenir la guerre, Lass les faisait avec du papier.

Cet Écossais, qui s’était fait catholique, mais qui ne s’était pas fait naturaliser légalement, fut déclaré enfin contrôleur général des finances[1], le décret de prise de corps décerné contre lui par le parlement subsistant toujours.

C’était un charlatan à qui on donnait l’État à guérir, qui l’empoisonnait de sa drogue, et qui s’empoisonnait lui-même. On était si enivré de son système que, de toutes les grandes terres qu’il acheta en France, il n’en paya aucune en argent. Il ne donna que des à-compte en billets de banque. On le vit marguillier d’honneur à la paroisse Saint-Roch. Il donna cent mille écus à cette paroisse, mais ce ne fut qu’en papier.

Après avoir porté la valeur numéraire des espèces à un prix exorbitant, il indiqua des diminutions successives. Le public, craignant ces diminutions sur l’argent, et croyant, sur la foi de Lass, que les billets avaient un prix immuable, s’empressait en foule de porter son argent comptant à la banque, et les plaisants leur disaient : « Messieurs, ne soyez pas en peine ; on vous le prendra tout. »

Que devenait donc tout l’argent du royaume ? les gens habiles le resserraient. Lass en prodiguait une grande partie à l’établissement de sa compagnie des Indes orientales qui enfin a subsisté longtemps après lui ; et il fit du moins ce bien au royaume : ce qui a fait penser qu’une partie de son système aurait été très-utile si elle avait été modérée. Mais il remboursait en papier toutes les dettes de l’État : charges supprimées, effets royaux, rentes de l’Hôtel de Ville. Tous les débiteurs payaient en papier leurs créanciers. La France se crut riche ; le luxe fut proportionné à cette confiance ; mais bientôt après tout le monde se vit pauvre, excepté ceux qui avaient réalisé : c’était un terme nouveau introduit dans la langue par le système.

Enfin il eut l’audace de faire rendre un arrêt du conseil, par lequel il était défendu de garder dans sa maison plus de cinq cents livres en espèces, sous peine de confiscation : c’était le dernier degré d’une absurdité tyrannique[2]. Le parlement, fatigué de ces excès, engourdi par la multitude d’arrêts contradictoires du

  1. 5 janvier 1720. (Note de Voltaire.)
  2. C’était pour empêcher les agioteurs de réaliser. Monsieur le Duc, par exemple, avait réalisé huit millions en septembre, vingt millions, dit-on, en octobre, et il venait encore de réaliser vingt-cinq millions. (G. A.)