Page:Walter - Voyage autour du monde fait dans les années 1740, 1, 2, 3, 4, 1749.djvu/85

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


nous étions toujours vingt milles par jour, plus avancés que ne portoit notre estime. La même erreur continua avec peu de variation jusqu’à ce que nous eumes passé la Latitude de la rivière de la Plata, et alors même nous observames que ces Courans duroient encore, quoiqu’il soit bien difficile d’en marquer au juste la raison ; car nous n’avons jamais pu nous persuader que cette différence dût être attribuée à des erreurs dans notre estime ; et même nous l’avons directement trouvé plusieurs fois par expérience, lorsque les calmes nous l’ont permis.

Dès que nous eumes passé la Latitude de la rivière de la Plata, nous trouvames fond tout le long de la Côte des Patagons, Ces sondes, lorsqu’elles sont bien assurées, sont d’un grand usage pour reconnoitre le lieu où l’on est ; et comme nous les avons prises, avec plus d’attention, plus souvent et à de plus grandes profondeurs, qu’on ne l’a peut-être fait avant nous, je rapporterai nos observations sur ce sujet en aussi peu de mots qu’il me sera possible, en renvoyant le Lecteur à la Carte placée au IX. Chap. de ce Livre, où il en pourra prendre l’idée générale. A 36° 52’. de Latitude Méridionale, nous trouvâmes 60. brasses d’eau, fond de sable fin, noir et gris : delà à 39° 55’. nous eûmes depuis 50. jusqu’à 80. brasses, même fond que le précédent : entre cette dernière Latitude et 43° 16’. fond de sable fin, gris, et les mêmes profondeurs, excepté qu’une ou deux fois, nous ne trouvames que 40. brasses. Ensuite, pendant un demi-degré, toujours 40. brasses, fond de gros sable et de coquilles brisées, et alors nous nous trouvames à la vue et à sept lieues des terres. Après quoi, en nous éloignant de la Côte, nous trouvames différens fonds, d’abord, de sable noir, ensuite de vaze, et après fond raboteux et pierreux ; mais enfin, parvenus à 48. brasses, nous eumes un fond vazard, jusqu’à la Latitude de 46° 10’. Nous revinmes alors à 36 brasses, et côtoyames la Terre jusqu’à ne plus trouver que 12. brasses, toujours fond de petites pierres et de cailloux. Pendant une partie de ce tems, nous eumes la vue du Cap Blanc, qui est à 46° 52’ de Latitude, et à 66° 43’, de Longitude Occidentale de Londres. C’est la Terre la plus remarquable de cette Côte ; j’en donne deux vues exactes, dans la Planche ci-jointe, où (b) représente ce Cap. Avec ce secours ceux qui navigeront à l’avenir vers ces parages, ne peuvent manquer de reconnoître cet endroit.

Anson-Gosse-1750-02.jpg

Delà, faisant cours vers le Sud, un peu à l’Est, environ trente lieues, la profondeur augmenta jusqu’à 50. brasses, toujours même fond ; alors nous approchames davantage de la Côte, faisant